LES MUTUELLES POUR LE REMBOURCEMENT DE LA MÉDECINE DOUCES

Bien que les certaines médecines douces comme l'acupuncture, la sophrologie, l’ostéopathie ou encore à la naturopathie sont de plus en plus démocratisées en France, le remboursement des soins de médecine alternative par la Sécurité sociale n'est que peu voir pas du tout effectif.

Existe-t-il des mutuelles spécialisées dans le remboursement de ces thérapies holistiques?


RAPPEL: QU'EST CE QUE LA médecine alternative?

Un rapide rappel de ce qu'est la médecine douce est essentiel, avant d'aller plus en détail dans les mutuelles qui la couvre:


Les médecines douces représentent un ensemble de soins complémentaires à la médecine dite, allopathique (conventionnelle). On distingue plusieurs types de médecines, comme par exemple: l’acupuncture ; l’ostéopathie ; l'ayurveda; la lithothérapie et beaucoup d'autres (pour trouver une liste complète des médecines douces, rendez-vous ici)


On appelle les médecines douces ainsi car elles traitent le patient de manière holistique et naturelle.


Le remboursement ACTUEL DES MÉDECINES DOUCES PROPOSÉ PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE

Comme nous le disions plus haut, la médecine alternative reste peu voir pas du tout remboursé par l'Assurance Maladie actuelle, mise à part dans certains cas les séances d’hypnose ou d'acupuncture. L’Assurance Maladie propose alors, uniquement pour les médecins conventionnés par l'Etat, un remboursement de 70 % du tarif fixé.


La raison? Les médecines douces ne sont pas encore reconnues par l'Etat et les diplômes officiels n'existent pas. Difficile, donc, pour la Sécurité Sociale de rembourser des praticiens non conventionnés.


Cependant, certaines mutuelles se sont spécialisées dans le remboursement des médecines alternatives, permettant aux patients de bénéficier d'une couverture plus adapté à leurs soins.


LES MutuelleS SPÉCIALISÉES DANS LES médecineS douceS

Certaines mutuelles ont développé des clauses pour la médecine douce, qui sont souvent établient comme des « forfaits médecines douces » ou des options. Pour mieux comprendre, voici deux exemples de clauses contractuelles :

  • forfait médecine douce de 400 euros/an avec une liste bien définie des soins concernés : ostéopathie, chiropractie, étiopathie, homéopathie, acupuncture, mésothérapie, réflexologie, diététique, nutrition, etc. ;

  • forfait de 200 euros/an avec une limitation du nombre de séances remboursées par an. Le prix maximum des soins par séance est aussi, dans la plupart des cas, précisé dans le contrat.


NOS CONSEILS AVANT DE SOUSCRIRE À UNE MUTUELLE

Voici nos conseils avant de souscrire à un contrat dans une mutuelle spécialisée dans ce type de médecine parrallèle:

  • Calculez la différence entre le prix de cette nouvelle mutuelle sur une année et celle que vous avez à l'instant T, à garanties égales en incluant le forfait médecines douces.

  • Vérifiez bien que les médecines douces qui vous intéressent sont comprisent dans votre nouvelle mutuelle.

  • Faites un plan à l'année de vos besoins : faites vous un budget concret et réaliste.



0 commentaire